Chiropratique

Travail manuel

 Classiquement on aura affaire à des tendinites, bursites, engourdissements.  Des douleurs intenses au bas du dos, au cou et aux bras sont très fréquentes.  Le syndrome du tunnel carpien (ou canal carpien), les épicondylites et les hernies discales surviendront avec les travailleurs soumis régulièrement à des vibrations.  Le chiropraticien ou la chiropraticienne devra traiter la condition le plus rapidement possible avant l’installation des symptômes. 

Les blessures reliées au travail sont très fréquentes. Si elles sont si fréquentes c’est qu’il doit y avoir quelque chose dans ce type de travail qui prédispose aux blessures. Justement! Le travail manuel prédispose le travailleur de quatre façons différentes.

D’abord, il y a les postures de travail qui ne respectent pas toujours les capacités physiques de l’individu.

Il y a les occupations qui fournissent beaucoup de vibration à une partie du corps en particulier.

Aussi, il y a la répétition de gestes identiques qui nuie au besoin de symétrie du corps humain. En effet, certains muscles deviennent trop forts par rapport aux muscles qui exécutent les gestes contraires. Ceci amène des irritations articulaires, des spasmes musculaires, et des lésions tendineuses et ligamentaires.

Finalement, il y a les mouvements demandant beaucoup de force qui ne sont pas adaptés à tous les travailleurs.

Les employés qui sont les plus souvent touchés sont les camionneurs, les travailleurs de la construction, les infirmières, les manutentionnaires, les commis aux ventes et d’épicerie.

Classiquement on aura affaire à des tendinites, bursites, engourdissements. Des douleurs intenses au bas du dos, au cou et aux bras sont très fréquentes. Le syndrome du tunnel carpien (ou canal carpien), les épicondylites et les hernies discales surviendront avec les travailleurs soumis régulièrement à des vibrations.

Le chiropraticien ou la chiropraticienne devra traiter la condition le plus rapidement possible avant l’installation des symptômes. Son rôle sera aussi d’éduquer le travailleur à adopter de meilleures postures, une bonne ergonomie au travail et d’identifier quels sont les types d’activités dommageables au patient.

Prendre rendez-vous