Chiropratique

Bébés

Un examen chiropratique peut permettre de déceler des faiblesses possiblement présentes au niveau des systèmes nerveux, musculaire et squelettique.  En détectant rapidement ces problématiques, le chiropraticien peut s'assurer de redonner la bonne fonction à tous ces systèmes, favorisant ainsi une santé optimale à votre bébé.  Tout comme on consulte un dentiste avant d'avoir mal aux dents, on consulte son chiropraticien avant d'avoir des troubles neuro-musculo-squelettiques.  Vaut mieux prévenir que guérir !

Le premier stress important que l'on vit au cours de notre existence est sans l'ombre du doute notre naissance. Même lors d'un accouchement dit "naturel", il arrive que de grandes tensions, pressions et torsions affectent la colonne vertébrale du nouveau-né ainsi que ses os crâniens et l'ensemble des systèmes musculaire, nerveux et squelettique. Sans traitements chiropratiques, ces affections pourraient éventuellement créer des troubles de santé chez le bébé.

Par la suite, bébé apprend à soutenir sa lourde tête. Puis, vient le temps de ramper et ensuite de marcher, tâches souvent accompagnées de multiples chutes affectant la colonne vertébrale et les autres articulations de bébé.

Traitements pour les bébés

Les besoins des bébés en terme de soins chiropratiques diffèrent considérablement de ceux des adultes. Il est évident que les techniques utilisées pour soigner un nouveau-né ne s'apparentent pas aux techniques que l'on pourrait utiliser avec une personne ayant un squelette mature. Par exemple, la pression utilisée par le chiropraticien sur la colonne vertébrale d'un nouveau-né est en général équivalente au poids d'une pièce de monnaie de 10 cents. Dès la naissance, un nouveau-né peut recevoir des traitements chiropratiques.

Prévention pour les bébés

Un examen chiropratique peut permettre de déceler des faiblesses possiblement présentes au niveau des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. En détectant rapidement ces problématiques, le chiropraticien peut s'assurer de redonner la bonne fonction à tous ces systèmes, favorisant ainsi une santé optimale à votre bébé. Tout comme on consulte un dentiste avant d'avoir mal aux dents, on consulte son chiropraticien avant d'avoir des troubles neuro-musculo-squelettiques. Vaut mieux prévenir que guérir !

Évidemment, en plus des soins préventifs, les bébés peuvent bénéficier de la chiropratique pour soulager plusieurs types de douleur ou d'inconfort.

Prendre rendez-vous